L’Allergologie

Généralités

L’allergologie est une spécialité riche, connexes avec de nombreuses spécialités d’organes, et s’intéressant à des pathologies transversales et variées. C’est également une spécialité jeune, notamment en France où la récente réforme du troisième cycle des études médicales a permis sa reconnaissance comme une spécialité à part entière. C’est enfin une spécialité dynamiques, active et en mouvement, avec de nombreux développements sur le plan diagnostique et surtout thérapeutique, et avec une compréhension de plus en plus fine des mécanismes physiopathologiques et immunologiques sous-jacents.

L’allergologue s’intéresse aux pathologies allergiques d’organes, qu’il s’agisse des allergies respiratoires (asthme, rhinite, pneumopathies d’hypersensibilité…), cutanéo-muqueuses (angioedème, urticaire, eczéma, conjonctivite…), ou encore gastro-intestinales (entérocolites alimentaires, œsophagite à éosinophiles…). Son champ d’activité touche également les pathologies allergiques systémiques telles que l’anaphylaxie, l’allergie alimentaire sous toutes ses formes, les allergies professionnelles ou les toxidermies médicamenteuses. Il est également amené régulièrement à accueillir et être impliqué dans la prise en charge de patients, adultes comme enfant, présentant des pathologies connexes comme des urticaires spontanées, angioedèmes à bradykinines, pathologies mastocytaires, voire des pathologies dysimmunitaires et déficits immunitaires. L’allergologie se situe donc à l’interface de nombreuses autres spécialités, à l’image de la pneumologie, la dermatologie, l’ORL et l’ophtalmologie, la médecine interne, la médecine générale, la pédiatrie, la médecine du travail, la biologie, ou encore la médecine d’urgence.

Les spécificités de l’allergologie sur le plan diagnostique incluent les tests cutanés (notamment pricks, intradermoréactions, patches), les tests de provocation ainsi que des examens biologiques particuliers tels que les dosages d’anticorps spécifiques d’allergènes (en unitaire ou via l’étude des allergènes moléculaires), les immunoblots, les tests d’activation des basophiles.

Sur le versant thérapeutique, l’allergologue manie spécifiquement les immunothérapies allergéniques par voie sublinguale et sous-cutanée, l’induction de tolérance orale aux aliments, les protocoles d’accoutumance médicamenteuse, ainsi que des molécules innovantes à l’image de certains biomédicaments type anticorps monoclonaux. Enfin, les actions de formation, d’éducation et de prévention, auprès des patients comme des professionnels, font partie intégrante des missions de l’allergologue.